big-business_battlefield-forever

J’avais eu un peu de mal avec la recette proposée par Big Business sur Mind The Drift. Certes, il y avait comme toujours quelques tubes imparables, mais le jeu de guitare de Toshi Kasai bien que des plus originaux car très clair et dissonant ne collait selon moi que rarement à la puissance dégagée par la musique du groupe. Alors que les Melvins, où Jared et Coady assurent respectivement la basse et la batterie depuis 2006, viennent de sortir sans eux un insipide Tres Carbones, les joyeux lurons embauchent un nouveau guitariste, Scott Martin, et reprennent les choses là où ils les avaient laissées en 2009 avec Here Come The Waterworks plutôt que de continuer sur la lancée du précédent album.

Avec Scott Martin, les Américains reviennent donc vers quelque chose de bien plus compact, sans fioritures, où l’objectif premier est de l’ordre du tube épique ultime. On retrouve bien sûr nos petits, à savoir des parties vocales partagées par les trois membres du groupe et une batterie frondeuse en symbiose totale avec une basse 100% pur gras, mais on a l’impression de n’avoir jamais connu le groupe aussi efficace. On en viendrait presque à rapprocher ce Battlefields Forever de Red Fang (ce qui n’est pas le meilleur des compliments) ou du dernier Mastodon sur des chansons comme Battlefields (déjà présent sur un 7’’ sorti récemment), No Vowels, ou le cosmique Trees.

Pourtant, contrairement à toutes les formations stoner/sludge vers lesquelles ils convergent ici, Big Business possède ce groove chaloupé unique et surtout ce côté second degré qui pouvait parfois être de trop sur les précédentes productions mais qui ici ne rend les choses que plus folles et enlevées. On se demandera quand même alors pourquoi après tant de finesse et d’ingéniosité ils tombent dans le panneau du morceau doom/stoner balourd et interminable que constitue ce Lonely Lyle final qui pourtant commence vraiment bien.

Certains pourront regretter que Big Business sorte un disque un peu plus dans la norme qu’habituellement. Pour ma part, je crois n’avoir jamais autant adhéré à la musique du groupe tant chaque chanson est un condensé de bonheur pur qui rassasie toutes mes attentes dans ce genre d’œuvre : de l’énergie, des mélodies salvatrices, et un son qui chatouille agréablement toutes les parties du conduit auditif.

Artiste : Big Business
Release : Battlefields Forever
Date de Sortie : 31/10/2013
Label : Gold Metal Records
Acheter cet album