Chroniques
Inculter - Fatal Visions

Inculter – Fatal Visions

Une fois n’est pas coutume, c’est en Scandinavie que je t’emmène aujourd’hui, dans la jolie bourgade de Fusa, Norvège. Pendant que certains profitent du paysage, une poignée de groupes gravitant autour de la même bande de garçons aux cheveux longs sévit depuis 5-6 ans, que cela soit en mode plutôt Death Metal (Reptilian), ou plutôt...
Anguish - Anguish

Anguish – Anguish

  Je te l’accorde, le disque du jour est sorti il y a bientôt six mois. Seulement, malgré le casting et la qualité du résultat, c’est le temps qu’il m’aura fallu pour que mes oreilles tombent dessus. Je me suis alors dis que je ne devais pas être le seul à être passé à côté,...
Teeth Of The Sea - Wraith

Teeth Of The Sea – Wraith

  Since their formation in 2006, London-based Teeth Of The Sea have metamorphosized into the most adventurous psychedelic rock outfit in the UK. Taking on board influences like Morricone, Eno, Delia Derbyshire, Goblin, and the Butthole Surfers , they’ve arrived at an incendiary sound that marries the aural enlightenment of an avant-garde sensibility with the...
The Mekons - Deserted

The Mekons – Deserted

Étrange destin que celui des Mekons. Nés en 1976 dans l’entourage de Gang Of Four, le groupe ne s’est jamais à proprement parler séparé malgré de longues périodes d’inactivité. Et si le groupe est il me semble un peu plus connu outre-manche et outre-atlantique (où vit l’un des piliers du groupe, Jon Langford), la formation...
Michel Cloup Duo - Danser Danser Danser Sur Les Ruines

Michel Cloup Duo – Danser Danser Danser Sur Les Ruines

J’avais très envie d’écrire quelques lignes sur le dernier album de Michel Cloup (Diabologum, Experience, Lucie Vacarme…). D’abord parce que je l’ai beaucoup aimé, mais également parce que cela me touche. Trois ans se sont écoulés depuis la sortie du dernier album de Michel Cloup Duo, Ici et là-bas. L’écoute de cet album, peut-être le...
J'ai si froid... - Loin des hommes

J’ai si froid… – Loin des hommes

  On est d’accord, la première impression apportée par la pochette de notre disque du jour n’est pas forcément des plus attirantes. Et si la musique qu’il contient ne m’avait pas été recommandée par un ami de longue date, peut être même que je n’aurais pas franchi le cap visuel. Clairement, ça aurait été dommage....
The Telescopes - Exploding Head Syndrome

The Telescopes – Exploding Head Syndrome

  The Telescopes, perdants de la vague psyché des années 80? Ou alors ils sont apparus trop tard, en 1989, alors que le Brian Jonestown Massacre s’imposait, que le shoegazing se dreamy-sait et que Spiritualized démarrait? Le groupe m’était après tout tout à fait inconnu jusqu’à il y a quelques semaines, ayant été un peu...
Vincent Dupas - Longue Distance

Vincent Dupas – Longue Distance

Ça fait déjà quelques années qu’on connait Vincent Dupas. Le nantais est en effet un musicien qui traîne depuis une quinzaine d’années dans le musique game franquais, avec notamment le projet de rock furieux Fordamage mais surtout avec son projet qui m’a toujours le plus touché, My Name Is Nobody, dont le dernier album, The...
Radare - Der Endless Dream

Radare – Der Endless Dream

Comme son nom ne l’indique pas, notre groupe du jour nous vient d’Allemagne. Une rapide recherche sur l’Internet t’informera qu’il est composé de quatre membres résidant soit à Wiesbaden soit à Leipzig, et que Der Endless Dream est leur quatrième album. Et sinon, niveau musique, c’est quoi Radare ?     La réponse à cette...
Feral -  Flesh For Funerals Eternal

Feral – Flesh For Funerals Eternal

  Disclaimer : cet article, de par son sujet, s’adresse avant tout aux personnes ayant déjà contracté un certain amour pour la chose appelée depuis bientôt 35 ans Death Metal. Pour les autres, on a plein de chroniques dans ces pages qui parlent de shoegaze, de lo-fi ou de post-punk, et c’est l’occasion d’aller fouiller...
Toy - Happy In The Hollow

Toy – Happy In The Hollow

Si ma rencontre avec le quintet britannique Toy remonte à 2016 et à la sortie de leur album Clear Shot, disque qui ne m’avait pas spécialement plu, j’étais remonté plus loin dans leur discographie après un concert très curieux à la salle lilloise L’Aéronef : je n’en attendais rien et j’ai été agréablement surpris, transporté...