classic-muscle_st

C’est officiel, avec ce nouveau et assez pénible Transfixiation, A Place To Bury Strangers cherche vraiment à me faire regretter de les avoir défendu coûte que coûte sur leurs deux premiers albums. Heureusement pour nous, l’héritage de Jesus And Mary Chain ne s’est pas arrêté à New York et c’est chez les Allemands de Classic Muscle qu’on aura trouvé de quoi rassasier notre envie de rock nostalgiquement printanier. Et si la musique qui nous intéresse aujourd’hui a plus d’un an et demi, il aura fallu attendre la réédition cassette du label tête chercheuse Celebration, basé à Reims, pour que ces dix titres des plus agréables croisent notre route.

En citant d’entrée l’oeuvre des frères Reid comme inspiration principale du trio teuton, tout était plus ou moins dit quant à la musique qui vous attend sur cette galette. La particularité de cette dernière est cependant, en plus de ne contenir (presque) que de bonnes chansons, d’être très versatile, nous faisant aussi bien penser aux fougueux Canadiens de Weed et Ought sur les moments les plus enlevés (Where Do We Go From Here ?) qu’au Velvet Underground sur les passages les plus neurasthéniques (Goodbye Old Piano).

On est bien ici en face d’une musique très référencée, mais l’interprétation assez subtile et je-m’en-foutiste permet à nos repères de se flouter et au disque de se suffir à lui même. L’esprit peut alors se promener, se remémorer sa voisine mignonne qui sort avec le tenancier de la salle de muscu du quartier ou la plage par temps d’eclipse parisienne. Les images évoquées par Classic Muscle ne sont donc jamais complètement roses, mais ne tendent pas non plus vers l’apitoiement éprouvant. On aura alors droit à quelques lignes de guitares pénétrantes (comme sur l’excellent Treeline) et autres refrains complices (I Was Born Loving You, Never Been All That Lonely) pour percer la grisaille suffisamment longtemps.

Comme tu l’auras sûrement compris par toi même, voilà donc un disque bien plus facile à écouter qu’à chroniquer puisqu’il ne repose que sur l’alliance d’une technique lo-fi et maintes fois usitée avec une sensibilité un peu plus débridée que la moyenne. Rien d’assez fou pour crier au génie, mais tout pour plaire assez longtemps avant que le prochain arrivage de black metal transcendantal ou de techno d’outre tombe de haute qualité ne vienne te ravaler la facade.

Artiste : Classic Muscle
Release : S/T
Date de Sortie : 14/01/2015
Label : Celebration Tape Label
Acheter cet album