cropped-LOGO-4.png

Salut,

Qu’elle t’ait manquée ou pas, la section « rock » de SWQW revient. Désormais intitulée Give Violence A Chance, elle se donne pour objectif de perpétuer la méthode SWQW en matière de traitement des disques guitare/basse/batterie les plus intéressants aux yeux de ses chroniqueurs. Que ça te plaise ou non, que les disques tapent dans le death metal le plus absurdement agressif à la pop la plus célestement évanescente, GVAC s’engage à te parler de disques avec passion, mauvaise foi, mesure quantitative mais aucune mesure qualitative, et en évitant scrupuleusement les expressions « prendre une claque« , « célestement évanescente » et « au jour d’aujourd’hui ».

On te parlera surtout de disques (t’aimes ça, les disques), mais on te causera aussi d’événements (concerts, festivals) qui nous tiennent à cœur, on te fera quelques focus quand ça nous chante (à commencer par les impayables classements de fin d’année ; compte sur nous pour encombrer très prochainement les Internets de classements 2016 inutiles et indispensables). L’idée générale restera en tout cas contenue dans ce mantra : donne donc sa chance à la violence.

Bref : c’est reparti.

Bisous.

#GVAC2017

 

– Mattooh, Somath & Blacksad