Y’a pas à chier, malgré mon aigritude chronique face à ceux qui se brûlent les ailes à vouloir être tropicaux et ceux qui tournent en rond à faire du bruit pas plus intéressant qu’un pet de mouche, force est de constater que de sacrés groupes ont fait parler la poudre par chez nous cette année. Après entre autres Conger !Conger !, Tonnerre Mécanique ou Besoin Dead, gloire à Jubilé.

jubile_songs_cold

Rendus sourds par les cris de supporters (ça vous évoque autre chose Saint-Etienne à vous ?), ce duo stéphanois tente naturellement de crier et tapper plus fort que tout le monde. Merci pour nous, Jubilé a la bonne idée de ne pas emprunter la voie de la noise autoroute à 200 à l’heure pour lui préférer des sentiers plus sombres qui d’ailleurs m’avaient laissé complètement de marbre sur scène et aux premières écoutes de ce disque.

Heureusement pour tout le monde, en rade de nouvelles sorties intéressantes, j’ai été contraint par les lois de la rentabilité éditoriale à pousser l’investigation un peu plus loin, me rendant compte au final que les dix titres présentés sur ce Songs Of The Cold North étaient vachement bien branlés, au point de prêter aux Jubilé un sacré talent d’écriture qui, derrière des structures bancales et des sonorités bien (trop) connues, cache une musique entêtante qui possède son caractère unique et bien trempé.

Au final, bien que parler d’originalité soit un peu galvaudé et que le biberonnage à l’école Skingraft, Dischord et compagnie se fasse sentir, la force de cette grosse demi-heure est de déceler un peu plus que ça. Un brin de no-wave à la Xbrx par ci, un peu de post-punk crade à la Brainbombs par là, du Arab On Radar sur les côtés, Jubilé mange à tous les râteliers de la violence sournoise avec une limpidité et un naturel assez impressionnant, voire bluffant, rejoignant les quelques groupes ayant complètement assimilé l’intégralité des bonnes années 90 pour proposer leur propre vision de l’histoire. Alors oui, c’est joué avec les pieds, mais la sincérité, l’énergie, et la froideur n’auraient pu te faire aussi mal autrement.

Si pour toi noise-rock signifie bouger tes fesses sur une rythmique discoïde, alors ce disque n’est pas pour toi. Si par contre tu as le bon goût d’aimer la saleté et la perfidie, sautes là dessus et tu remarqueras alors que ce n’est pas un hasard si les meilleures crêmeries de France que sont Katatak, Boom Boom Rikordz, Et Mon Cul C’est Du Tofu ?, Asso’y’Song, et Rock’n Roll Masturbation ont réuni leur forces pour sortir ce putain de LP.

Artiste : Jubilé
Release : Songs Of The Cold North
Date de Sortie : 31/10/2015
Label : Katatak, Boom Boom Rikordz, Et Mon Cu c’est Du Tofu ?, Asso’Y’Song, Rock’n Ro Masturbation
Acheter cet album