« KEN mode is a noise rock/metal band from Winnipeg, Canada. Their name stands for « Kill Everyone Now mode », which is a quote from the book Get In The Van by Henry Rollins. »

 

 

Après 15 ans d’activité et six albums tous minutieusement aussi réussis les uns que les autres, KEN Mode et son noise-core de compétition méritait déjà d’avoir le monde à ses pieds. Avec Loved, leur troisième galette à sortir chez le label métal Season Of Mist, cette évidence devient une question de justice que devra un jour traiter la Cour Internationale. En attendant que gain de cause soit obtenu, le trio continu de creuser son sillon avec un foret toujours plus affuté, accouchant peut être cette fois de son album le plus implacablement réussi, et ce de la première à la dernière note.

 

 

Does’nt Feel Pain Like He Should fixe en effet la couleur d’entrée : le virage ambient, pour KEN Mode, ce n’est pas encore aujourd’hui la veille. La batterie est fracassante, les potards brûlent, la voix est plus revêche que jamais, et les structures sont là pour garantir une durée de vie infini au disque et assurer des cassages de nuque tordus mais jouissifs. En deux minutes et cinquante et une secondes, te voilà déjà la tête sous l’eau, à bout de souffle face à tant de puissance. Et ça, c’était avant d’entendre le son de caisse claire inhumain dégainé par The Illusion Of Dignity, le second titre. J’ai cru que les membranes de mes enceintes avaient cédé, c’est dire. Et si ce n’est pas forcément agréable à la première impression (mais sommes nous là pour ça ?), le rendu global est au final assez bluffant.

Il s’ensuit autant de moments d’anthologie que de morceaux, et en faire la liste ne serait d’aucune utilité. On notera seulement que quand tu crois avoir compris un peu à quelle sauce tu allais être mangé, te voilà face à la meilleure utilisation noise-rock d’un saxophone depuis Sweep The Leg Johnny. Jamais kitsch, l’instrument se fait entendre trois fois au cours du disque, dans des emplois variés qui plus est, et apparaît alors comme l’arme ultime pour finir de nous emporter dans ce tourbillon de folie. KEN Mode n’a jamais aussi bien porté son nom, et s’emploie à te le faire savoir de toutes les façons possibles. Que le tempo soit vindicatif ou l’ambiance plutôt à la lourdeur, la sanction est toujours la même : ta face dans la poussière. « Are you Impressed ? » nous demande l’imparable Learning To Be Too Cold ? Pas qu’un peu mon neveu.

 

 

Plus hardcore qu’un Shellac, plus métal qu’un Unsane, KEN Mode est plus que jamais prêt à prendre la relève de la bande de Chris Spencer quand celle-ci aura définitivement posé la clé sous la porte. Si Success n’avait pas forcément porté très bien son nom pour le groupe, Loved renoue un peu plus avec la facette hardcore des Canadiens, au moins par ses intentions très énervées, et donne à l’ensemble un côté direct et imparable plus marquant que sur les précédentes sorties. Pour tout te dire, je ne crois pas avoir déjà été autant convaincu par le propos du groupe que sur ce disque, tout y étant tellement limpide, et ce malgré les tortuosités des structures et un maelström en perpétuelles mutations. Le trio, aidé par une production aussi sèche que puissante et une section rythmique dantesque, est arrivé à un point de maîtrise total de son art. À toi d’en être digne, désormais.

 

,

 

Artiste : Ken Mode
Release : Loved
Date de Sortie : 31/08/2018
Label : Season Of Mist, New Damage Records
Acheter cet album