Dur fardeau à porter que celui de prendre pour nom de groupe le titre d’un de tes albums de chevet, en l’occurrence ici l’incroyable Kollapse de Breach. Mais bon, de toute façon on se serait rendu compte de la filiation existant entre les fameux Suédois qui ont à un moment donné redéfini ce que l’on pouvait inscrire derrière le terme hardcore et les Danois de Kollapse. Mais ces derniers s’inscrivent également, un peu à la manière d’un Revok, dans une démarche plus moderne qui pousse à nourrir son hardcore d’influences toujours plus variées, qu’elles soient sludge, emo ou black metal. Du moment que ça concourt à enfanter d’une musique toujours plus sombre et puissante, on ne va pas trop se plaindre. On en profite d’ailleurs pour te conseiller de jeter une oreille sur leurs compatriotes plus crust mais au moins aussi doués de No Fealty avec qui Kollapse avait sorti un split il y a de cela quatre ans.

Pour faire simple, la force de Kollapse réside en grande partie dans sa façon de multiplier les influences de façon à ce que la musique soit compacte et puissante sans qu’elle soit pour autant lassante. Cela n’empêche pas les clichés et les ressemblances d’apparaître, mais à force de les multiplier et de s’en affranchir le groupe parvient à se construire un discours cohérent et agréable à l’écoute. Selon ta provenance, tu trouveras donc au moins et au choix dans ces sept titres :

    • un peu de la noirceur de Breach,
    • un peu de la rage débridée et puissante de Converge ou des Suisses d’Elizabeth,
    • des soupçons de trucs plus émo-post hardcore du genre de ceux que l’on peut trouver chez les Français d’As We Draw.

Cette dernière facette est d’ailleurs celle d’origine de nos Danois du jour, et elle est la seule qui m’ennuie un peu chez eux par moment. Heureusement pour nous, elle était nettement plus présente sur leurs précédentes réalisations, ce qui nous montre un groupe qui se trouve sur la bonne voie en s’éloignant de l’apitoiement pleurnichard pour se concentrer sur la rage et la lourdeur.

C’est dans les ruptures ainsi que dans les variations fréquentes d’ambiance et de tempo que Kollapse a titillé notre curiosité musicale et nous a donné envie de pousser un peu plus loin l’écoute. Car malgré un album pas totalement homogène au niveau qualitatif une fois passée la moitié, on peut voir le groupe accoucher de quelques brûlots intenses (Void, Gueules Cassées, Til Holle) que l’on se fera une joie de retrouver à l’occasion. Dans ces moments, l’alchimie entre les différents membres saute à la gorge et induit quelques plans mémorables que la batterie bien joueuse se fait un malin plaisir à concasser.  Les amateurs du genre seront comblés en tout cas, et c’est déjà pas mal.

Artiste : Kollapse
Release : ANGST
Date de Sortie : 19/05/2017
Labels : 5FeetUnder Records, Maniyax Records, TNS Records, Itai Itai Records, WOOAAARGH , The Mind Is Everything Records, Angry Music Records, The Underground Fraction, Rip Roaring Shit Storm Records, Another Day Records, Punkebjartes Punkeplater, Insonnia Lunare Records, Dingleberry Records, INGOT – ANDREJCO RECORDS, Icore Produzioni, Entes Anomicos
Acheter cet album