Qui sont ces bougres, et d’où sortent-ils?

On trouve peu de réponses à ces questions sur les internets, mais peu importe. On se fout que les mecs de Leapling viennent de Brooklyn, qu’ils aient tous été précédemment dans des groupes corrects de crève-la-dalle, que leur batteur soit prof d’histoire-géo ou que le groupe qui a changé leur vie soit Karate, pas vrai? Plus exactement, tout ça, on s’en doute.

Ce qui compte, c’est l’excellence de ce Suspended Animation, dans un genre pourtant de plus en plus réduit à une certaine médiocrité, ou plus généralement confié à une bande de têtes de nœuds à casque capillaire et pull déformé à motifs ironiques, telle qu’on en trouve par poignées entières au Pitchfork Festival autour du seul groupe que tu as envie de voir et pour lequel tu viens de payer 50 putains de balles et accepter de passer une soirée au milieu des pires peigne-culs que compte le continent européen *expire* : l’indie-rock.

Leapling fait partie des groupes dont tout le monde se fout, mais qui fait les choses bien, à l’ancienne, et redonne au genre un intérêt et une dignité. Leapling COMPOSE, et ne se contente pas de quelques plages de clavier bouclées soutenant des hululements anodins. Leapling contruit des structures intéressantes, crée des patterns rythmiques originaux (ça swingue !), riffe sobre et classieux et fourre dans ce fourbis les belles mélodies qu’on aime, avec les chœurs pour les soutenir. C’est bien simple : apparu dans les années 90, ce groupe serait devenu aussi important que Built To Spill. Et crois bien que la comparaison n’est pas innocente, puisque ces deux groupes se ressemblent pas mal. Allez, j’ajoute aussi Three Mile Pilot, The Dismemberment Plan et The Shins au name-dropping, et voilà, t’as cerné le périmètre.

Cette délicieuse découverte t’es offerte par le label Exploding In Sound, coutumier du fait. Un approfondissement de leur catalogue va d’ailleurs devenir indispensable, car leur travail de sélection et de mise en avant du meilleur du rock DIY à forte personnalité est remarquable. On t’en recausera, quoi.