Ce n’est peut être pas ton cas, mais jusqu’ici la route musicale des Italiens de Noise Trail Immersion n’avait encore jamais croisé la mienne. Symbology Of Shelter n’est pourtant par leur premier disque, puisqu’il succède à Womb, sorti en 2016,  qui lui même faisait suite à un disque éponyme datant de 2014. Le présent effort fut alors pour moi l’occasion parfaite de rattraper mon retard en faisant connaissance avec un groupe placé à la croisée des sombres genres qu’on affectionne tant dans la partie métallique de ces pages.

 

 

C’est le côté chaotique (au sens Dillinger Escape Plan du terme) qui m’a accroché d’entrée, tant l’introductif Mirroring voit les deux guitaristes s’amuser avec les dissonances et le batteur jouer avec talent à la pieuvre. Rapidement, on perçoit aussi en surimpression de cette facette hardcore (incarnée également par la voix du chanteur) une grosse inspiration black metal portée par de sévères séries de blasts et de ténébreux arpèges. Il ne t’en faudra pas plus pour ranger à juste titre le groupe dans la case Blackened Hardcore, assez à la mode actuellement, aux côtés par exemple d’Hexis et surtout de Plebeian Grandstand, groupe avec lequel nos Italiens du jour possèdent de nombreuses similitudes via ce mélange entre hardcore chaotique et mises en tension blackisantes. Certains passages me rappellent également le sublime chant du signe d’Altar Of Plagues Teethed Glory & Injury (chroniqué ici) ainsi que le death metal aussi technique que lourd d’Ulcerate, Gorguts et Portal. Ce large panel d’influences permet ainsi au groupe d’éviter les écueils d’un genre un peu trop balisé et redondant en y incorporant plus de chaos que ce à quoi nous sommes habitués.

Entre frénésie et lourdeur, le quintet de Turin nous brosse donc un complexe tableau aux diverses nuances de noires, souvent asphyxiantes, même si la lumière transperce par moment, comme sur Repulsion And Escapism, divisé en deux parties, et qui constitue sûrement le climax de l’album. Le sentiment d’étouffement est renforcé par la démarche du groupe d’enchaîner sans coupure chacune des sept pistes qui composent ce disque. Les nuances et silences sont alors à aller chercher au cœur même des morceaux et dans l’alternance des différentes inspirations déjà évoquées. On sent que l’intégralité du disque est alors guidée par une seul et même trame, qui nous promène des flamboyants et chaotiques débuts jusqu’à des terres un peu plus oniriques et plaintives, avec de longues parties sans batterie et des structures un peu plus conventionnelles, comme sur les deux mouvements de The Empty Earth. Malheureusement, à l’instar du dernier Cult Leader (que j’espère pouvoir détailler sous peu dans ces pages), et à l’inverse d’un Oathbreaker, je trouve le groupe un peu moins à l’aise et pertinent dans ce genre de moments que quand il s’agit de tout faire exploser.

 

 

Il reste donc un peu de travail à Noise Trail Immersion pour être exempt de tout reproche, bien que le disque mérite déjà toute ton attention. Et quand on voit le gain de qualité opéré par cette troisième sortie en comparaison des précédentes, on se dit que le groupe est sur la bonne voie, avec un son imposant et une très belle habileté dans les passages rapides ainsi que dans la production de structures complexes et captivantes. Il ne leur reste plus qu’à gagner en finesse dans les passages lents, et le plaisir pourra être total.

 

 

Artiste : Noise Trail Immersion
Release : Symbology Of Shelter
Date de Sortie : 02/11/2018
Label : Moment Of Collapse Records
Acheter cet album