sheik-bullshit

Il y a de cela tout juste deux ans, je te présentais et encensais le travail du Lyonnais Frank Gaffer, que ça soit les sorties de son label Gaffer Records ou les productions de ses nombreux groupes. Parmi eux, Sheik Anorak est sûrement le moyen d’expression le plus personnel du gaillard, projet solo oblige. Il y joue de la batterie, fait des boucles de guitares, chante d’un timbre joliment éraillé, et ce qui ressort de tout ça est assez inclassable et furieusement addictif.

Let’s Just Bullshit Our Way Through est le troisième album publié sous ce patronyme et reprend la partie où elle avait été laissée par le déjà très réussi Keep Your Hands Low. Les sept titres qui le composent oscillent à l’instar de son prédécesseur entre un math-rock à tendance free jazz et une pop lumineuse originale. Il y a deux ans, j’avais cité au jeu des comparaisons et des influences Steve Reich, Api Uiz/Chocolat Billy et Shield Your Eyes, et ça reste complètement d’actualité. On notera en revanche la présence toujours plus importante d’une belle mélancolie qui nappe tout l’album et le rend cohérent de la première à la dernière note.

J’ai d’ailleurs, et depuis le précédent disque, un gros faible pour le versant le plus pop de la musique de Sheik Anorak, versant incarné par de classieuses chansons qui surgissent au milieu des incartades plus expérimentales. Sur ce nouvel album, ces titres s’appellent Speaking Voice, Liar ou Call It Off, et font preuve d’un savoir-faire encore plus abouti dans la composition de mélodies mémorables qui dansent sur d’aventureuses et touchantes orchestrations. On apprécie alors grandement que le bouillon un peu free des autres morceaux s’organise pour se mettre au service d’une ligne plus claire, d’autant plus que ceci se met très naturellement en place. L’aspect expérimentale/free de la musique produite devient alors un moyen plutôt qu’une fin, ce qui est une transformation toujours enrichissante à contempler, surtout quand c’est aussi réussi.

Let’s Just Bullshit Our Way Through est de ce fait un disque comme on en entend peu, puisqu’il est la marque d’un musicien reconnaissable entre mille, et doté d’une maîtrise bien à lui de ses outils de jeux ainsi que d’une sensibilité rare. Ce disque représente alors un bel état des lieux de la construction d’un propos musical très personnel que se façonne au fil des sorties et des collaborations Frank Gaffer, dont le parcours est définitivement des plus intéressants à suivre.

Artiste : Sheik Anorak
Release : Let’s Just Bullshit Our Way Through
Date de Sortie : 06/02/2016
Label : Gaffer Records, Atypeek Music
Acheter cet album