Posts tagged "Hardcore"
The Armed - Untitled

The Armed – Untitled

Un peu en manque d’ultra-violence de qualité au cours de ce bel été, mon intérêt avait alors été tout naturellement titillé par cet article lu sur Pelecanus et consacré au premier album du groupe The Armed. On y décrivait une musique sans compromis et qui pour une fois semblait excitante dans la catégorie hardcore chaotique....
Art Of Burning Water – Living Is For Giving, Dying Is For Getting

Art Of Burning Water – Living Is For Giving, Dying Is For Getting

« Art Of Burning Water refuse to die despite being one of the most frowned upon bunch of noise making twats of the past 10 years. There is no machine behind this band and the UK ‘underground’ rock circle jerk has never approved them or championed them and they do not have friends in high...
Das Modell - S/T

Das Modell – S/T

Il y a peu de temps de cela on apprenait désabusé la fin de Membrane, fiers représentants de la scène bisontine, genre de Breach à la française assez incroyable. Car oui monsieur, à Besançon et dans ses environs on sait faire du bruit. Et si la mort de Membrane nous a fait mal on a...
Zozobra - Savage Masters

Zozobra – Savage Masters

Il est vrai que l’on aurait pu évoquer le cas de Zozobra lors de notre focus sur le catalogue du défunt label Hydra Head. Pour nous donner une fausse excuse, il est vrai que le trio porté par Caleb Scofield (Cave In, Old Man Gloom) n’avait pas fait parlé de lui depuis cinq ans et...
Coilguns - Commuters

Coilguns – Commuters

Découvrir un disque au regard d’un concert, vivre un live au regard d’un album, il n’y a pas à dire, on n’a pas un boulot facile.. C’est que Coilguns a bien fait parler la poudre sur scène avant de nous asséner ce Commuters. De sordides caves à des premières parties de groupes emo-core, les trois...
Tragedy - Darker Days Ahead

Tragedy – Darker Days Ahead

Consciemment éloignés de toute promotion et médiatisation 2.0, les américains de Tragedy sont pourtant des légendes du milieu punk-hardcore, un milieu qui risque d’être déconcerté par ce nouvel opus qui délaisse le crust-punk de base pour une musique bien plus sombre et difficile d’accès qu’à l’accoutumée, mais qui pour la peine n’en devient que meilleure....