Posts tagged "Post-Core"
Ddent - آكتئاب

Ddent – آكتئاب

Il est vrai que je pourrais te faire une présentation classique de Ddent, à savoir : « Ddent est un projet né de l’imagination du guitariste et multi-instrumentiste Louis Lambert et fondé avec le batteur Marc Le Saux ». Je préfère plutôt te dire que je connais le groupe depuis que ses membres m’ont invité avec un...
Ash Borer ‎– The Irrepassable Gate

Ash Borer ‎– The Irrepassable Gate

Dans la mouvance black metal athmosphérique à laquelle ils appartiennent aux côtés de formations telles qu’ Altar Of Plagues, Gnaw Their Tongues ou Behexen, Ash Borer est un groupe qui a validé sa carte qualité depuis bien longtemps sans pour autant avoir réussi à susciter un engouement médiatique et commercial comparable à celui de produits bien moins recommandables...
Revok - Bunt Auf Grau

Revok – Bunt Auf Grau

Comity, As We Draw, Celeste, j’en passe et des plus mauvais : la France continue depuis plus de dix ans de voir les rangs de ses armées post hardcore / hardcore chaotique grandir avec un rapport qualité / quantité proche de zéro. Il était donc bien temps pour les Parisiens de Revok, quatre ans après...
Various Artists - Prima Giedi

Various Artists – Prima Giedi

L’année dernière, nous avions découvert ensemble le label français Cold Dark Matter, tenu par un activiste de longue date de la scène metal déviante (on est plus du côté du post-core que du war metal donc) parisienne, à l’occasion de la sortie de l’excellent premier album de Fange, et seconde sortie du label. Là encore,...
Indian - From All Purity

Indian – From All Purity

Voilà bien un disque qui risque de me tirailler un bon moment avant que je ne puisse apporter un jugement définitif, au point de sûrement me lasser avant que cela n’arrive. C’est que ce cinquième album des américains d’Indian, From All Purity, ne révolutionne fondamentalement rien, mais maintient un intérêt certain tant il fusionne de...
Year Of No Light - Tocsin

Year Of No Light – Tocsin

Reprenons les choses là où elles s’étaient arrêtées. Year Of No Light, avec la noirceur insondable et virulente d’Ausserwelt et le cauchemar magnifique de Vampyr, a désormais acquis l’expérience nécessaire pour, si ce n’est révolutionner, transcender le post core en lui redonnant sa puissance d’évocation depuis longtemps perdue. Du coup, les Bordelais étaient attendus au...
Ulcerate - Vermis

Ulcerate – Vermis

L’arrivée d’Ulcerate sur la planète métal en 2009 avec leur second album Everything Is Fire avait été une claque monumentale bien qu’assez confidentielle. En huit titres, les néozélandais et leur death métal technique hérité de Gorguts avaient en effet accouché d’un monstre très personnel, hypnotique, et fascinant. Deux ans après, The Destroyers Of All s’approchait...
Death Engine - Amen

Death Engine – Amen

Après le screamo inutile de No Omega, le metalcore pour midinettes de The Phantom Carriage, et l’encéphalogramme désespérément plat du dernier Eibon, j’ai bien cru que l’on avait perdu Throatruiner Records en cette année 2013. Que tout le monde se rassure, avec le punk sauce math-core sacrément vivifiant d’Elizabeth, le nouveau Cowards qui va toujours...
Year Of No Light - Vampyr

Year Of No Light – Vampyr

La possibilité à la sortie de Nord, que Year Of No Light puisse devenir autre chose qu’un groupe de post-core/screamo lambda de plus, ne m’avait en effet pas effleuré une seconde. Et en y retournant de temps à autres, je ne trouve toujours pas d’éléments qui auraient pu présager des paysages insondables et passionnants qui...
Altar Of Plagues - Teethed Glory & Injury

Altar Of Plagues – Teethed Glory & Injury

Il est quand même assez dingue que des gens aient pu se dire que mélanger le blast et la froideur du black métal avec le côté épique voire emo du post-core pouvait représenter l’avenir des musiques extrêmes. Le public ayant malheureusement suivi la vague, les groupes et labels se sont engouffrés toujours plus loin dans...
Oneirogen - Kiasma

Oneirogen – Kiasma

Fut une époque pas si lointaine, où les grands solitaires aimaient se fendre d’un petit projet black métal enregistré dans leur chambre, afin d’exprimer leur mal-être. Les temps ont changé mais la noirceur de l’âme n’a pas fini d’envahir nos conduits auditifs. Désormais la violence s’est faite piquer la vedette par le chaos tranquillement triste...
No Sun In San Francisco - Principles And Particles

No Sun In San Francisco – Principles And Particles

Et oui, même dans le métal, avoir un bon chanteur peut tout changer. Après tout, il est vrai que l’on pourrait croire qu’un mâle vyril, c’est à dire crachant assez de glaires pour que ça sonne australopithèque hors de ses gonds et possédant un bide à bière assez imposant pour faire peur sur scène, est...
";