Il est facilement concevable que, pour un musicien, jouer du Unsane et autres joyeusetés lourdes mais tranchantes peut représenter un absolu des plus jouissifs. Pour l’auditeur en revanche c’est plus compliqué, les bonnes chansons et les albums consistants ne courrant pas tant que ça les rues. Heureusement pour tout le monde, les quatre gus ici...