temples-sun-structures

Temples, voilà un nom que tu as dû voir germer un peu partout ces derniers temps, et ce à une vitesse un peu effrayante. Il faut dire que Sun Structures, le premier album des anglais, a tout pour plaire aux amateurs du revival pop/rock/psyché actuel, quitte à pouvoir même toucher un public plus large, et aux goûts affutés.

Pourtant, dans la forme, il n’y a rien de bien nouveau chez Temples : du matos d’époque dont une réverb cristalline accompagnée de son amie la douze cordes, une batterie basique, et des chansons souvent courtes qui sentent ce petit parfum de patchouli si cher à leurs grands-pères des Beatles. Heureusement, le dosage est des plus fins, et on apprécie se promener entre tubes imparables et envolées psychédéliques, bien que l’on aimerait que ces dernières soient un peu plus borderline. Car s’il y a bien une chose que l’on peut reprocher à ce disque, c’est son côté un peu trop propre qui lasse au fil des écoutes.

On peut peut-être alors se dire que nos quatre gaillards ont dû avoir peur d’écorcher les géniales mélodies qu’ils nous avaient pondues. Car avant d’accoucher de trucs aussi bien foutus que The Golden Throne, Keep in The Dark, ou Test Of Time (refrain de l’année ?), il va falloir te lever bien tôt. Tout semble en effet d’une simplicité évidente pour un groupe qui navigue d’un sentiment à un autre avec une fluidité rare, tout en se permettant de mettre ses meilleures chansons en fin de galette, histoire de dire qu’il leur en reste sous le pied.

Un bel écrin, une musique qui bien qu’ultra référencée se promène assez dans les tempi et les ambiances pour rester passionnante tout du long, un chanteur à la fragilité parfaite : les anglais de Temples ont donc tout compris et pour une fois ce n’est pas moi qui viendrait leur jeter des pierres. Il semblerait que les lives ne soient pas encore à la hauteur d’un album dont la production ultra léchée met la barre très haute en terme d’interprétation. Dans tous les cas, j’aimerais croire qu’avec l’expérience ces anglais là mettront un peu de folie dans leur cuisine histoire de se créer une réelle identité qui touchera autant aux tripes que ce premier album caresse nos oreilles dans le sens du poil.

Artiste : Temples
Release : Sun Structures
Date de Sortie : 10/02/2014
Label : Heavenly
Acheter cet album